lettres plus petites lettres plus grandes
mercredi 13 décembre

L'Audition en Bref > Eurotrack : le marché de l'audition

Eurotrack 2015 :

La nouvelle enquête Eurotrack 2015 a été publiée lors du dernier congrès des audioprothésistes qui a eu lieu à Paris. L’étude fait un inventaire du marché de l’audition en France. Avec des indicateurs tels que la prévalence à la perte auditive, le taux d’adoption des audioprothèses et aussi le taux de satisfaction du port d’appareils auditifs. Cette enquête permet de nous éclairer sur le monde de la malaudition. En effet, la malaudition croît dans notre société. L’étude eurotrack est une des études les plus pertinente du marché de l’audition et elle nous offre l’évolution et les perspectives du marché de l’audioprothèse.


Eurotrack 2015 : Prévalence de la perte auditive, et taux d’adoption des audioprothèses

L’Étude Eurotrack 2015 pose les mêmes problématiques que celles du même nom de 2012 et de 2009. Tous les trois ans, une mise à jour de cette enquête est effectuée pour ainsi nous permettre de constater les besoins et leurs évolutions. Le panel interrogé est constitué de 1320 personnes malentendantes dont 819 qui ne portent pas de prothèses auditives contre 501 qui en sont équipées. Cette analyse a été effectuée dans 6 autres Pays Européens (France, Allemagne, Suisse, Royaume-Uni, Italie, Danemark et la Norvège).

 

Eurotrack 2015 : les chiffres clés

La prévalence de la perte auditive en France

9,3% de la population française est actuellement exposée à une perte auditive, Si nous retirons les – de 18ans, il s’agit de 11,4%. Du côté des seniors, 33% des plus de 74 ans sont sujets à une déficience auditive. Ces chiffres sont, en comparaison à 2009 en recul d’environ 1 point.

La prévalence à la perte auditive a diminué de 0,7 point pour les personnes de plus de 74 ans si l’on compare à 2012. Plus généralement, la prévalence à la malaudition a légèrement ralentit depuis 2012 ce qui peut s’expliquer par différentes raisons tels que la prise de conscience de certains risques pouvant entrainer une déficience auditive, davantage de prévention des pouvoirs publics…

 

 

Dans la population malentendante, la part des appareillés est au total de 34%, Pour les porteurs de prothèses binaurales (aux deux oreilles). Pour nos voisins européens, la part des appareillés dans la population est de 42,5% pour la Norvège, 41,1% pour le Royaume-Uni et 41,4% pour Suisse. Les différences entre les taux d’appareillages peuvent s'expliquer par des différences des systèmes de santé des Pays respectifs, le remboursement des prothèses auditives en fonction des revenus, le marché de l’audioprothèse, la perception de l’image de la prothèse auditive par la population, la culture…

 

Taux de satisfaction des porteurs de prothèses auditives

72% des personnes appareillées ont déclaré que les prothèses auditives fonctionnent mieux que ce qu’ils espéraient. Tout comme 90% des personnes interrogées reconnaissent que les appareils auditifs améliorent leur efficacité au travail. Le taux de satisfaction a augmenté de 4 points depuis l’étude de 2012, il est actuellement de 84% sur le total des porteurs d’audioprothèse.

 Le port de prothèses auditives pour les personnes malentendantes tend toujours à se développer, très profitable pour leur autonomie, leur qualité de vie, il est important que cette population se dirige vers le port d’appareils auditifs pour retrouver une certaine qualité et un bien-être au quotidien.

 

La prothèse auditive et la qualité de vie

96% des porteurs ont déclaré que leurs appareils auditifs améliorent au moins occasionnellement leur qualité de vie. Eurotrack 2015 montre que les personnes appareillées ressentent une évolution nette de leur qualité de vie. En effet, que se soit pour la communication, la vie sociale, la capacité à participer à des activités de groupe, en gain d’autonomie, de sécurité, de confiance en soi, de relations professionnelles, de santé physique, mentale et émotionnelle.